Des nouvelles du projet - action respect : " le respect c’est mutuel-le"

Publié le par FCPE lycee J.Monnet

Cette action est pilotée par le Comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté du Lycée (CESC).

 

Voici en quelques lignes une présentation de l’initiative et des propositions FCPE:

-         l’action proposée fait suite à la gravité des événements de janvier 07 (dépôt de plainte du 26 01 07 pour agression sexuelle)

-         les parents d’élèves sont membres de la communauté éducative d’un établissement, nos propositions vont dans le sens d’une co-responsabilité éducative avec les différentes catégories de personnels pour agir ensemble

-         l’interpellation du CA et du CESC l’an dernier a débouché sur la volonté conjointe d’une action globale de prévention pour la rentrée 2007 à partir du CESC et incluant les élèves, il est à traduire dans les faits de cette année scolaire

 

Notre objectif est de mettre en œuvre une action pérenne d’éducation autour du respect filles-garçons/femmes –hommes.

 

Les difficultés de cette rentrée scolaire (absence de proviseur adjoint, renouvellement intégral des postes de secrétariat administratifs, suppression de postes CES…) ont renvoyé au second plan le démarrage de cette action sur un plan global. Cependant l’implication des parents et des enseignants a permis de reprendre le travail esquissé en juin 2007 pour en faire une action à part entière du CESC pour l’année 2007-2008.

 

Voici le travail engagé :

 

- un axe d’enseignement (2des et 1ères) à partir des professeur-es mobilisé-es cette année : environ la 1/2 des profs d'histoire + EJCS qui ont des classes de 2des ont engagé un travail sur la parité homme/femme dans les différents secteurs de la vie (politique  travail juridique  éducation...): faire faire des recherches et des analyses aux élèves dans la perspective d'un exposé/synthèse de ce qu'ils et elles auront retenu d'important pour eux (jeunes aujourd'hui) et validés par les enseignants comme exacts au vu des données actuelles.

Ces travaux feront l'objet d'un passage de relais vers les classes de 1ères dans le cadre de séance d'exposés/débats sous la responsabilité d'adultes (binômes ou solos/ Profs, parents d'élèves). Lors de cette séance le rôle des adultes sera de garantir les règles d'un débat. Sur cet axe sont aussi actifs des profs de philo et de français à partir de leur cours ou thème d'année. Le passage de relais est prévu le 21 janvier 08 après-midi.

 

- une action à partir de la classe de MANAA (post-bac) : la Prof de MANAA, a fait faire une analyse des images et textes de 2 styles de communication (guide LMDE et guide NI putes NI soumises). A partir de ce travail elle a passé commande à ses élèves de spots ou mini vidéo sur le thème du respect : 9 scénarios d'environ 1mn 30 à 3mn seront dispo pour l'établissement à partir du 1er déc. Elle a précisé que les adultes ne devaient pas être choqués par ces vidéos mais qu'il s'agissait bien du langage des jeunes qui les avaient produites.

Les profs d'histoire ont décidé de les visionner avec leur classe de 2de et de faire faire un choix (travail d'argumentation au regard des éléments recueillis) pour que chaque classe sélectionne de 1 à 3 spots pour introduire ou guider son exposé de janvier. Une infirmière a proposé que l'ensemble des vidéos soit visionnable en boucle au CDI lors de la journée thématique.

 

- une journée thématique (le 10 avril 08) avec plusieurs axes et divers lieux d’ateliers ou de débats : exposition au CDI ;  diffusion guide LMDE /guide du respect ; un ciné-débat avec les enseignants de la section Cinéma ;  des ateliers avec des intervenants associatifs ; des rencontres débat sur différents thèmes : sexisme, homophobie, choix d’orientation scolaire… ; 2 représentations (au cours de l’après-midi) de théâtre forum sur  les relations filles-garçons dans l’établissement.

 

Le conseil local FCPE en accord avec le chef d’établissement et le CESC se fait le porteur de la journée du 10 avril. Il s’agit d’une volonté collective de conduire une action d’éducation partagée et expérimentée sur l’année. Ce travail est le point de départ d’un projet généralisable pour la rentrée suivante par l’établissement. Les financements sollicités par la FCPE concernent la préparation et la mise en œuvre de la journée du 10 avril 2008 (l’établissement prenant en charge le montage et les frais liés à la mise en œuvre de la demi-journée du 21 janvier 2008).

Ce financement est essentiel pour inscrire dans l’établissement, à destination de tous les élèves, cette journée thématique résultant de la volonté de tous les acteurs du lycée : Direction de l’établissement, Personnel social et médico-social, CDI, CPE, Professeurs, Elèves délégué-es, Parents d’élèves. Il est demandé au près de la Délégation Régionale au Droits des Femmes et à l’Egalité, de la Région Languedoc-Roussillon et du REAAP.

Publié dans Santé-citoyenneté

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article