Les valeurs de la FCPE

Publié le par FCPE lycee J.Monnet

La FCPE, Fédération des Conseils de Parents d'Elèves
des écoles publiques,
fondée le 26 mars 1947 est une association loi 1901,

qui compte le plus grand nombre d'adhérents et recueille le plus de voix aux élections annuelles dans les établissements scolaires.

Reconnue par le ministère de l'Education Nationale,

 

La FCPE est présente dans toutes les instances de concertation pour que les parents d'élèves se fassent entendre :

Conseil d'école, Conseil d'administration des collèges et lycées ;
Conseil Départemental de l'Education Nationale ;
Conseil Académique de l'Education Nationale ;
Conseil Supérieur de l'Education.

Nous sommes également un interlocuteur reconnu et considéré de l'Inspection Académique, des maires et du Conseil Général, du Conseil Régional.

 

La FCPE défend :

la coéducation ;
une école laïque ;
l'égalité des chances ;
le droit à la réussite scolaire et à l'insertion professionnelle de tous les jeunes ;
une école qui forme des jeunes prêts à prendre leur place dans la société en citoyens ;
des rythmes scolaires adaptés ;
la lutte contre l'échec scolaire ;
une école qui favorise l'épanouissement de la personnalité de l'enfant ;
le droit à l'éducation et à la formation ;
les droits des enfants et des jeunes ;
l'accès à la maternelle à 2 ans.

 

Pourquoi se fédérer ? Etre ensemble, c'est être plus fort pour :

être en capacité de rendre des services efficaces aux parents d'élèves ;
être toujours plus informé, plus vigilant et réactif ;
être mieux organisé et donc plus efficace 
bénéficier de formations, de soutiens, de conseils juridiques ou techniques ;
disposer d'une aide logistique ;
mutualiser les expériences ;
être un interlocuteur reconnu des instances nationales ;
être consulté par les pouvoirs publics.

 

Vous partagez nos valeurs,
vous souhaitez participer à la vie de l'école de votre enfant.
N'hésitez plus ! Devenez représentant des parents d'élèves
FCPE lycée Jean Monnet.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article